VAI VEM 

DIRECÇÃO ARTISTICA

Juan Carlos Aguelo Plata

 

TÉMOINS...

 

 

 “Para quem às vezes anda chateado com o teatro porque não se passa nada ou que é tudo mais do mesmo,  isto é, velho, uma boa notícia. Vem de Santo André, é o GATO, e trazem um espetáculo de teatro físico que é  excelente. Comove-nos, maravilha-nos, e põe a nossa imaginação a mil à hora. Parabéns ao encenador, é colombiano, ao Mário Primo, e aos atores que estão a 100%. Ah, e parece que há um técnico capaz de fazer  coisas mágicas.”

 

Carlos Fragateiro

Ex. Director do Teatro D. Maria II

Acabou agora. Muito bom. Depois de ontem à noite ter apanhado uma seca, nada melhor do que ficar de bem com o teatro, com VAI VEM. VAI VEM  vai e fica… na MEMÓRIA. Obrigado.

 

Rui Sérgio

Director do Teatro da Trindade

 

 

“Espectáculo extremamente belo, de uma poesia que se pode dizer realista – as pessoas, as coisas, os  elementos, as emoções, os sustos, as derrotas, as esperanças, a luta e a luz. Tudo isto se sente numa encenação  primorosamente inventiva servida por actores de elevada qualidade técnica corporal e mímica e de enorme  expressividade. Uma belíssima surpresa a não perder.”   

 

Hélder Costa

Encenador e dramaturgo

 

 

The non-verbal performance Vai Vem is a visually rich and beautifully told story - told with no words. Costumes, lights, soundtrack and four actors weave together actions into associative scenes that inspire the spectator to find the narrative in images about people sending and receiving messages, leaving, travelling, meeting, dreaming, looking and finding. The soundtrack is rich and functions at times as a fifth actor. The lights are beautiful and exact. The actors in some scenes are simply amazing. Some characters are down-to-earth, some are noble with an attitude.This is poetry on stage. The final montage is done by the audience - we are invited to read the scenes our way, associate, understand - or just enjoy the visual, the rhythms, the symphony created by the stage language.Everything is well worked and gives a sense of trust in the quality of the performance.

 

Idalotta Backman

Actress of non-verbal theatre

 

 “O Alentejo veio a Lisboa. Mas desta vez não veio sozinho, trouxe consigo a magia da Colômbia. Num  espectáculo encenado por Juan Carlos Agudelo Plata. A beleza está em tudo. A luz e a sombra que nos criam  imagens fantásticas, a música deliciosa, e o trabalho dos actores que fazem com que tudo pareça fácil e 

natural. O amor pela arte, pela capacidade de sentir e provocar nos outros sensações, inquietações,  sentimentos é a imagem do Gato SA. "Vai Vem" fala da partida, da chegada, da espera da esperança. Olhar  o espectáculo, vê-lo e vive-lo foi para mim uma viagem interior. Só posso dizer que aos meus olhos o espectáculo é muito bonito e não são muitas as vezes que temos oportunidade de ver este tipo de trabalhos.” 

 

Eduardo Frazão 

Actor

 

 

“En nombre de los ausentes, de los habitantes del mundo, de los desterrados, desplazados, inmigrantes. En nombre de las madres de Siria, de los africanos que han poblado grandes ciudades buscando el oro que les fue robado. Vai Vem es ese grito mudo de centenares de marineros que llegaron a otras tierras y no han podido regresar de vuelta a casa, a sus raíces. Así que... Mucha luz. Comparto vuestra responsabilidad de ir por el mundo cambiando otros pequeños mundos con el quehacer.”

 

Abi Bermudez

Actriz

 

Poucos são os espectáculos a que adiro de forma impudicamente irracional. Este conheci-o numa versão youtube e tive a oportunidade de dizer que era um espectáculo de nível mundial. Em qualquer lugar honraria todos aqueles que o faziam e o país de onde vinha. Este belíssimo espectáculo que saboreei agora ao vivo foi vibrante. Houve uma química, uma magia, uma comunhão entre actores e espectadores que não é muito frequente. A forma como "casa" os seus elementos estéticos e narrativos, é de molde a transportar os nossos sentidos para uma viagem onde cada personagem "embarca" com os seus parcos bens materiais, metáforas de desejos, esperanças, desilusões, e nos convida a partilhá-los emocionalmente. A música (belíssima) não está ali para superar o silêncio mas para, no seu minimalismo, ajudar-nos na comoção dessa "viagem perdida", ou não. Actores de diferentes grupos etários e formação, empunham o testemunho da arte maior que é dar tudo em cada sílaba que o corpo, o rosto, o gesto "pronunciam". Sem gratuidades, mas efabulando o nosso imaginário de emoções e comoções. Fotografei-lhes as expressões que ilustram bem o que afirmo.

Victor Horta -  Professor

"Hello Mario! Very good work. Loved it! I saw the whole video. Its good quality even on my old Mac. I am most impressed that you filmed it before the Premier. It looked very together. Congratulate everyone!"

Nola Rae - Actriz

“Lo peor no fue que nos arrojaran del paraíso lo

másgrave es que deseemos regresar a él.”

 

Estanislao Zuleta

 

VAI VEM

UN SPECTACLE DE THEATRE PHYSIQUE

“ Un homme, un objectif, un lieu, et commence le voyage "

Quatre personnages, ses histoires de vie, un naufrage en plein océan. Trouver l´amour, fuir le passé, échapper au devoir, et trouver un endroit où semer, déterminent la décision de ces êtres de partir en plus sans billets de retour, se perdre dans un immense océan. Un voyage incertain, inachevé et infini, apparait au-dessus d´un décor avec un minimum de scènes qui nous rappellent l´Homme aussi familier qu´énigmatiques, plus lui-même que différent, plus migrant que résigné.

VAI VEM est un voyage visuel où le corps et le silence deviennent les vrais protagonistes.

S´inspirant dans l´immigration comme territoire visuel et dans le théâtre physique comme outil narratif, l´œuvre présente les personnages comme des ombres hors du temps qui se déplacent en mêlant ses propres histoires, comme un caléidoscope, nous disant les ruptures, l´illusion, les vides humains, les peurs de la solitude, l´amour, la vie et les forces qui nous obligent à partir.

Le projet surgit suite à la création à Santo André d´ateliers de formation en théâtre physique et gestuel en 2012 et 2014 sous la direction de Juan Carlos Agudelo Plata et de la présentation de deux ouvres théatrales de Casa del Silencio, une compagnie qu´il dirige à Bogota. Les deux spectacles «Woyzeck » et « Kokoro » ont surpris pour la qualité et rigueur dans le travail physique des comédiens, basé sur les techniques d’Étienne Decroux et sur l´expérience d´une décennie de travail avec Marcel Marceau.

La méthodologie a été suivie en utulisant des actions physiques et des actions personnelles stylisées, appuyées par les composantes essentielles de la téchnique de Decroux. Le procédé suivi dans cette mise-en-scène est né dans un laboratoire de création pour exploiter et déchiffrer les différentes possibilités corporelles, d´expression et de synthèse que le langage physique permet, en cherchant une la découverte de territoires d´un imaginaire non réaliste.

EQUIPE ARTISTIQUE

 

Metteur-en-Scène

Juan Carlos Agudelo Plata

 

Dramaturgie

Ángela Valderrama

 

Interprètes

Helena Rosa

Marina Leonardo

Raul Oliveira

Tomás Porto

 

Général assistence

Mário Primo

 

Création lumières

Rui Senos

Musique

Jorge Oliveira

 

Video

Rui Senos

Nuno Cintrão

Masques

Mário Primo

 

Décor et Costumes

Colectivo

 

Graphic designer

Pedro Dias

 

Photos

José Mónica

Paulo Chaves

Victormar

Video

JVZ Audiovisuais

Production

AJAGATO

 

SUR L´UNIVERS DRAMATURGIQUE

Texte d´Ángela Valderrama

 

Vai Vem est né d´une inquiétude concernant l´immigration, l´individuelle et la collective, d´un besoin humain de se mouvementer, de perdre l´équilibre et de déstabiliser les espaces sûrs, de chercher des chemins inconnus, de les parcourir une fois de plus ou de se tenir immobile, en écoutant consciemment une décision. La suggestion dramaturgique part d´un fait, aborder des univers narratifs ouverts. Il ne s´agit pas de vouloir évoquer en une heure ce qui va de la genèse à l´apocalypse; Vai Vem est une manière de pénétrer l´univers intime de quatre personnages qui, de commun accord, finissent par partager un espace, un bateau. Aussi bien le départ comme l´arrivée se traduisent par un naufrage. Et à la fin une profusion de questions: Est-ce que rien n´a chagé? Ont-ils réussi a`survivre? Ont-ils trouvé l´amour? Ont-ils résolu leurs problèmes? Ont-ils atteint leur univers onirique.

 

Comment trouver alors les réponses, si la structure dramaturgique ne prétend pas donner des certitudes?

Voici la particularité de notre langage narratif ouvert. Un langage narratif qui dès le début du processus de création est un prétexte, surtout pour les acteurs et l´équipe créative qui comme toujours ont plus de questions que de réponses, lesquelles finissent pourtant par construire d´après ses propres univers autobiographiques ou des imaginaires individuels chaque une des éléments qui s´encaisseront dans ce que le public sera amené à voir : un spectacle ! Peut-être cette narration comme texte prétexte donne au spectateur la possibilité d´articuler l´histoire, et ce sera à lui de la finaliser ou non dans sa tête.

Pourquoi avons-nous opté pour cette possibilité? Peut-être, elle est celle qui nous questionne le plus comme créateurs derrière l´œuvre. Il est difficile de conclure si une création scénique est terminée, parce qu´en la reprenant à plusieurs reprises on trouve de nouvelles possibilités de construction ou de déconstruction.

Ainsi, la Casa del Silencio combine, au présent, le pari dramaturgique avec le langage du silence, du théâtre du corps et du geste . Un théâtre qui saura jouer avec des univers oniriques, que l´on peut questionner, dont on peut douter aussi bien sa réalité et matérialité concrètes comme la beauté du rêve et les bizarreries des cauchemars.

Ángela Valderrama

Dramaturgique

 

LA COMPAGNIE GATO SA

Depuis 1988, la compagnie de théâtre de Santo André développe des activités d´expérimentation et recherche, la formation d´acteurs et du public et aussi à la création et promotion théâtrales.

En 1999 nous avons créé AJAGATO pour encadrer ses principaux projets, la Mostra International de Théâtre de Santo André et la revue culturelle Cena´s.

Nous avons monté jusqu´aujourd´hui 34 productions théâtrales et 15 œuvres en partenariat avec d´autres entités. Beaucoup des acteurs qui ont été formés au sein de la compagnie ont poursuivi des études supérieures spécilaisés et quelques-uns sont pris dans nos productions professionnelles, comme Vai Vem.

Gato SA a reçu en 1994 le premier prix du “III Festival de Teatro Vicentino” organisé par la compagnie “A BARRACA” de Lisbonne et a été distingué par le Président de la République Portugaise en 1998. Les municipalités locales ont attribué des médailles de mérite à nos deux associations GATO SA et AJAGATO en 1991, 2009 et en 2012.

LE DIRECTEUR DE GATO SA.

Mário Primo

 

Est né en 1951, a étudié Architecture entre 1970 et 1974, à l´École supérieur des Beaux Arts de Lisbonne et en 2010 a finit ses études avec une maitrise en théâtre à l´Université d´Évora..

Professeur dans l´enseignement public dès l´année 1975 ; il s´est consacré aux arts dramatiques au sein de l´enseignement et a étudié avec des grans noms du théâtre parmi lesquels Joaquim Benite, João Mota, Gisèle Barret, Malcom Ross, Steve Johnston, Howard Sonenklar, Ricardo Puceti, Nola Rae, Renato Ferracini. À partie de 1983 a développé des projets théatraux en plusieures écoles et est devenu formateur en expression dramatique.

En 1988 a fondé la compagnie de théâtre Gato SA où il a dirigé jusqu´aujourd´hui plus de trente mises-en-scènes. Depuis 1999 il est le Président d´ AJAGATO et est aussi le créateur et directeur du festival « Mostra Internacional de Teatro de Santo André »

LE METTEUR-EN-SCÈNE

 

Juan Carlos Agudelo Plata

 

Il débuté sa formation à l´Institut Populaire de la Culture de Cali (Colombie) en 1981. Il entre à l´école internationale du Mime Marcel Marceau, à Paris, qui a été son professeur, et a été admis dans sa compagnie pendant 8 années. En Colombie, il a enseigné ses techniques de mime corporel dramatique à des danseurs et des acteurs dans les principales universités de théâtre de son pays, il a enseigné et dirigé des créations en des pays comme le Venezuela, Costa Rica, Panama et le Portugal.

Il dirige et promouvoit des spectacles de dance et de cirque. Fondateur et directeur artistique de la ”Casa del Silencio “ compagnie pionnière du théâtre physique et gestuel en Colombie, il a dirigé plus de 20 spectacles de théâtre avec texte, théâtre physique, cirque et dance contemporaine. Il a reçu des prix de mise-en-scène avec la trajectoire d´IDARTES, le projet « La celebratiòn un gesto de deseo ».

Ses récentes créations sont « KOKORO» « GRISES » avec Casa del Silencio et “Vai Vem” comme directeur et invité au Portugal par la Compagnie Gato Sa.

Parmi ses œuvres on peut citer : La Kermesse, La casa Bernarda Alba, Bodas de sang , Entre mortales, Woyzekc, Carmina Burana et KOKORO.

ACTEURS

 

 

 

Helena Rosanée en 1972, a débuté son parcours théâtral à Vila Nova de Santo André avec GATO SA. A suivi des études à l´École Supérieur de Théâtre et Cinéma, cours d´acteurs. Elle a débuté sa carrière avec Carlos Avilez, au théâtre National D. Maria II, a travaillé avec Mario Primo, Rui Matos, João Mota, João Brites, Águeda Sena, Glicínia Quartin, Madalena Vitorino, Luis Cruz, Steve Jonhston, André Gago, Leonardo Brizzi, Maria Cassi, Nola Rae. Dernièrement a travaillé avec Juan Carlos Agudelo Plata, directeur de la Casa del Silencio où a elle a eu son premier rôle en théâtre physique.

 

 

Marina Leonardo est née en 1993, a étudié le théâtre à l´Université d´Évora, et le théâtre physique et gestuel à l´Institut del Teatre de Barcelona. A travaillé avec João Grosso, Cristina Carvalhal, Stéphane Lévy (directeur de l´école MOVEO – Mime Corporel Dramatique ), Juanjo Cuesta (spécialisé dans les techniques de Philippe Gaulier) et Maria Codinach. Dernièrement elle a travaillé sous la direction de Juan Carlos Agudelo Plata, directeur de la Casa del Slencio.

Raul Oliveira est né en 1974, a fait l´École Supérieur de Théâtre et Cinéma de Lisbonne, en 2007, cours acteurs, s´est formée aussi en Sociologie en1997. A fait une formation complémentaire avec Juan Carlos Agudelo Plata (Casa del Silencio); Nuno Pino Custódio; Jean Paul Bucchieri; Renato Ferracini (Lume Teatro); Howard Sonencklar; Agnés Limbos; Paulo Lisboa (Compania Absurda). De 2002 jusqu´à 2010 a enseigné le théâtre au Collège Guadalupe à Verdizela. A participé en divers spectacles de la compagnie GATO SA avec laquelle il a démarré sa formation théâtrale. A participé dans la création de la compagnie TRUTA ; comme acteur et a été dirigé par des gens comme Luis Cruz, Tiago Rodrigues, Tonan Quito, Joaquim Horta, João Mota, Antonio Catalano (Casa degli

Alfieri – Itálie – CCB Lisboa), Laetizia Quintavalla (Teatro delle Britioli – Itália – CCB Lisboa), Pherraille (Le Phun – França – CCB Lisboa). A fait de la télévision avec Edgar Pêra et Fabrizio Costa et a joué dans des séries télé.

 

Tomás Porto est né en 1992, a suivi les cours de théâtre de l´Université d´Évora. A travaillé avec João Grosso, Fernanda Lapa e Natália Luiza Figueiredo. A fait une formation complémentaire

avec Juan Carlos Agudelo Plata ( Casa del Silencio ), Carlos Simioni, Renato Ferracini y Ricardo Puccetti (Lume Teatro). Actuellement suit les cours de théâtre de l´école International de Théâtre Jacques Lecoq à Paris.

CONTACTS ET RENSEIGNEMENTS

EMAIL

 

TÉLÉPHONNE
+351 269759096 // +351 969009564

VIDEO PROMOTIONNELS
 

 

INTORMATIONS TECHNIQUES
            / 

AJAGATO apoiada por: